On recense de nombreuses variétés de jeux en lignes. Les législations autour d’eux sont à scruter minutieusement auprès des autorités en vigueur. Cet article est dédié à toute personne désirant jouer dans les jeux en ligne. Et les règles qui seront abordées ici, se focalisent sur les nouvelles conditions d’utilisation ou celles encore valides en tant que joueurs et non des règles du jeu.

Au préalable, un brief sur la législation

« Coercitives » caractérise Cnews des législations françaises autour des jeux en lignes. La capacité déductive est le seul principe que les Français autorisent à appliquer dans le domaine des jeux en lignes. Pour eux, les jeux hippiques, les paris sportifs, le backgammon, le poker sont des jeux hors du pur hasard et existent alors sur le territoire virtuel des Français.

Pour bénéficier d’une large gamme de jeux en ligne, on peut alors accéder à des sites étrangers tels Malte, Gibraltar ou Curacao. Et lorsque vous jouerez dans ces sites, vous seriez soumis aux législations desdits pays. Les règles que l’on propose ci-après sont à titre indicatif, car chaque pays impose leurs règles.

Règle n°1 : L’âge minimum des joueurs

Une personne de 18 ans est par ailleurs jugée être en bonne position de gérer ses propres finances, de dépenser à sa guise et de pouvoir cerner les différentes arnaques et proposition malintentionnée qui lui sera présentée. C’est l’âge parfois universel (sauf du permis de conduire peut-être) d’être majeur et autonome financièrement. Ainsi, les sites en lignes qui proposent des jeux leur sont ouverts.

Les conditions générales d’inscriptions de jeux en lignes réclament alors des pièces d’identité pour justifier votre âge. Ainsi dans la mesure où vous gagnerez, vous percevrez. Dans le cas contraire, étant mineur, aucun gain ne vous sera versé et votre réclamation ne sera prise en compte.

Règle n°2 : Soumettre des vraies pièces d’identité

Certes, la présence virtuelle facilite la falsification d’identité. Toute personne jouant avec l’identité d’une autre, et ce, malgré que vous et votre « majeur » êtes en plein consentement opère alors en toute illégalité. Notons, les joueurs qui usent les comptes de leurs parents, amis ou sous-traitent les comptes d’un autre, sont alors en plein délit. Et le plus fulgurant c’est de se faire passer en tant que non-résident de son propre pays pour être affranchies des conditions d’utilisations.

Nom, prénom, âge, numéro d’identité et adresses sont alors à communiquer telles qu’elles aux casinos en lignes. Des restrictions qui méritent d’être respectées au risque d’être bloquée et parfois de comparaître devant la justice.

Règle n°3 : Un seul joueur pour un seul compte

Le système de jeu en ligne est accessible via un profil en ligne. On est alors tenté de constituer de nombreux profils en lignes, mais tachez de noter que votre adresse IP sera la même. Une pratique parfois décelable, même avec le recours à un logiciel malveillant. Le système informatique des casinos en ligne sera alors en mesure de fermer tous les comptes avec un système de blocage pour une nouvelle inscription.

Règle n°4 : Des moyens de paiement propres aux joueurs

Le principe des conditions d’utilisation en lignes font référence à l’intégrité dans la communication de tout ce qui est relatif à ses profils d’inscriptions, profil jouer et les conditions de paiement. Vous êtes alors encouragé à utiliser un moyen de paiement qui vos est propre où auront lieu vos transactions des gains et mises. Plutôt que délocaliser ou d’utiliser un compte bancaire ou une carte virtuelle d’un autre, optez pour des devises ou des systèmes de paiement internationaux qui sont disponibles de nos jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *